Actualités de la Guilde du Dé


Nouveautés

Le point sur quelques nouveautés : Dans la rubrique Événements et commémorations D12 nous avons ajouté un dé du 7 et 11 janvier 2015 pour se souvenir à notre façon.


A partir de la BOUTIQUE :

Icône :   Villes de France D08  : Les villes de France se partagent 3 i
cônes, nous sommes arrivés au N°1698 avec les dernières créations.

Icône : Villes de France D08 : Blasons des villes de France (nouvelle icône) 62  dés avec les blasons de nos villes du n°018 au n°080.

Icône : Villes et sites du monde D09 : Dés sur les villes ou sites étrangers, nous avons ajouté quelques villes, nous en sommes à 823 villes.

Icône : Séries générales D05 : Phares de France : C'est une nouvelle icône qui permettra de retrouver plus rapidement cette importante collection de phares de toutes nos côtes.

Icône : Séries générales D05  : Histoire et civilisations : 4 séries nouvelles :

  •  La série des présidents de la 5ème présentée différemment.(CEL50)
  •  Napoléon III et le second empire (CG408)
  •  Dieux Grecs et dieux romains (CG402)
  •  Égypte ancienne (CG401).

Icône : Séries générales D05 : religion

  • Enfin terminée la galerie de tous les papes  du XXème siècle, ils sont tous  présents, mais pas nécessairement dans le bon ordre.
  • Un chemin de croix , le dessin aux traits retrace les 14 stations de la passion de Jésus. C'est une exclusivité de la Guilde crée en 2013.
Icône : Séries générales D05 :  Musique et chansons
Une jolie série sur quelques unes de nos vieilles chansons françaises Réf.
CG409 - Une série sur Mozart réf. CG2014.6 - Une série sur les instruments de musique réf.CG2014.7.

Icône : Séries générales D05 : Littérature : Sur des dés en forme de livres avec au recto le portrait d'un écrivain célèbre et au verso l'évocation de son œuvre la plus connue ou d'un lieu ou il a séjourné. LIT12 à LIT20 (20 dés).

Icône : Séries générales D05 : Familles royales :
  • Famille anglaise : Le baby royal Gorge Alexander Louis dans les bras de ses parents Le Duc et la Duchesse de Cambridge. 4 dés.
  • Famille Royale Belge : L'investiture du Prince Philippe 2 dés , ensuite le prince et son épouse la reine Mathilde le même jour : 2 dés : CEL29.07 et 08.
  • Famille impériale Autrichienne : Après Sissi voici François Joseph son époux, ainsi que l'impératrice Sophie mère de François Joseph et L'Aiglon (fils de Marie Louise et Napoléon 1er).
  • Icône : Souvenirs...souvenirs... D16 : Encore une nouvelle icône , pour se souvenir des moments agréables ou exceptionnels de la vie.
  • Icône : Événements et Commémorations : Nouveaux dés : Mandella - JFK - Foot 2014 . 

Pour faciliter vos recherches, servez vous du moteur de recherche placé en haut à gauche de chaque page ouverte.




Voici une toute petite partie des réalisations que nous avons faites pour des Musées, des associations, des boutiques d'offices de Tourisme. Sur des sujets aussi divers que des voitures, les ponts, la dentelle ou la broderie. C'est un clin d’œil pour connaître notre production.


Merci de votre visite.



Pour faire connaissance, voici quelques Photos de salons que nous avons faits pendant 10 ans .


 





 Pour mieux  nous connaître voici quelques exemples de clichés pris sur divers salons . Ces clichés témoignent de la présence et de la notoriété de LA GUILDE DU DE à coudre  sur les salons professionnels nationaux et internationaux  les plus importants sur le plan commercial...

 

Une histoire de dés à coudre       

Essentiellement anglo-saxonne, la collection de dés à coudre rencontrait, voici quelques années, un intérêt mitigé en France,. Les amateurs français qui voulaient se procurer quelques pièces intéressantes,devaient s'adresser à des amis voyageurs, à des clubs privés ou commerciaux anglais ou américains. Pour beaucoup de français, le dé à coudre de collection se résume à un petit objet en porcelaine dit « souvenir » d'un dessin représentant un lieu touristique. Dé à coudre peu cher qui s'offre facilement et qui ne servira jamais coudre. Il n'est que le prétexte à offrir un petit cadeau. Pourtant, ces dés à coudre ont aussi des amateurs acharnés, voire boulimiques, qui les accumulent à travers un un thème régional, géographique, animal, historique... Outils de protection, le dé à coudre est un objet dont on retrouve la trace dans les temps les plus anciens. L'idée de se protéger le doigt pour coudre est probablement aussi ancienne que l'aiguille elle-même Les premiers dés à coudre étaient,certainement faits de peaux de bêtes, ils n'ont pas survécu aux ans..Par contre,on connaît des poussoirs à aiguilles, petits blocs de pierre dotés de deux méplats et au sommet d'un trou, où se logeait le chat de l'aiguille. Le métropolitain Muséum de New-York présente un tel poussoir datant de la XXII ème dynastie égyptienne(environ 1000 ans avant JC). En Chine, le premier des dés à coudre que nous connaissons remonteà la dynastie des Han... Par contre, contrairement à ce que l'on dit parfois, on ne trouve nulle part de dés à coudre véritablement romains. Les dés à coudre les plus anciens présentés par les musées français ou étrangers sont en fait des dés à coudre gallo-romains ou d'époque médiévale. A partir de là, le dé àcoudredevient peu à peu un objet d'ornement, sur la fonction utilitaire se greffe une fonction décorative qui connaît son apogée au milieu du 19éme siècle. Les ateliers des orfèvres français furent les plus prisés au monde,notamment ceux duPalais royal. Le dé à coudre d'argent français a survécu jusqu'en 1980 grâce à des ateliers comme FEAU, LORILLON,LE NAIN ou PRUD'HOMME....Il a aujourd'hui totalement disparu. Seules subsistent des productions de porcelaine, d'étain et de quelques autres matières. Il existe une quantité extraordinaire de dés à coudre à travers le monde. Partie de cette idée, voici 25 ans LA GUILDE DU DE à coudre fut créée à Paimpol.

LA GUILDE DU DE a pour but :

Rechercher dans le monde entier tous les dés à coudre susceptibles d'intéresser les digitabuphiles ou les amateurs d'objets de couture.
L'ORIGINE,LA MATIÈRE, LA FORME... sont les critères qui motivent notre démarche.

L'ORIGINE : Quelles que soient les civilisations, l'homme qui n'est pas protégé naturellement a eu besoin de se confectionner des vêtements. Il faut parfois aider l'aiguille à entrer dans la peau de bête ou la fibre des tissus, la protection au bout du doigt devient un élément indispensable pour ne pas se blesser. Coudre, broder, autant de pays différents, autant de manières de se servir d'un dé à coudre.

LA MATIÈRE
:Toutes les matières possibles ont servies à la confection d'un déjà coudre : Le papier mâché, le carton, le bois, le tissu, les peaux d'animaux, la pierre, le verre, la paille, le plastique, la porcelaine, les métaux : le fer, le cuivre, l'étain, l'aluminium,le zamac, le tombac, le zinc,les métaux précieux : l'or, l'argent, mais aussi l'ivoire, l'ambre,l'os...

LA FORME : Universelles et pourtant tellement diversifiées, les formes témoignent des civilisations dont elles sont issues. Un petit cylindre de métal au bout d'un doigt ou une bague sur un pouce, rien ne semble au premier regard avoir de lien entre ces deux objets sinon leur vocation protectrice.

Extrait d'un article de presse relatant notre activité à l'époque ou nous avions un show-room à Pommeret. L'article n'est plus d'actualité, mais résume encore bien notre activité aujourd'hui. 

La Guilde du Dé - Dés à coudre de collection
ICD Collections – 12 rue de l'Industrie, 61000 Cerisé – France
Tél +33 (0)2 33 15 00 00 –  laguildedude@icd-collections.com